Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur LinkedIn Suivez nous sur Instagram
Construction (Quotidien)
Equipements (Hebdomadaire)

Construction News

Jeu. Décembre 13 2018

Related Information

Actualités » France » Projet éolien en mer : Le consortium utilisera la turbine D8 de Siemens » publiés 14 juin 2018

Projet éolien en mer : Le consortium utilisera la turbine D8 de Siemens

Projet éolien en mer : Le consortium utilisera la turbine D8 de Siemens pour ses 2 parcs éoliens en mer. La production de la turbine restera localisée au Havre.

 

 

-              Siemens Gamesa Renewable Energy a pris la décision d’arrêter l’industrialisation du modèle de turbine 8 MW développé par Adwen (« AD8 ») qui devait équiper les parcs éoliens en mer des Iles d’Yeu et de Noirmoutier et de Dieppe - Le Tréport. Siemens Gamesa Renewable Energy propose désormais au porteur de projet sa turbine « D8 » de 8 MW.

-              Le Ministère de la Transition écologique et solidaire a confirmé son accord pour ce changement de turbine.

-              Les engagements industriels en France pris par Adwen sont confirmés par Siemens Gamesa Renewable Energy.

 

 

La société Adwen, désormais détenue à 100 % par la nouvelle entité Siemens-Gamesa Renewable Energy, a fait part à la société Les Eoliennes en Mer, créée par le consortium composé d’ENGIE (47 %), EDP Renewables (43 %) et la Caisse des Dépôts (10 %), de sa volonté d’arrêter l’industrialisation du modèle de turbine AD8-180. Ce modèle de turbine devait initialement équiper les 2 parcs éoliens en mer des Iles d’Yeu et de Noirmoutier et de Dieppe – Le Tréport remportés par le consortium en 2014. La société Siemens-Gamesa Renewable Energy a en effet décidé de concentrer sa production sur le modèle de turbine D8.

 

Les sociétés Eoliennes en Mer Dieppe - Le Tréport et Eoliennes en Mer Iles d'Yeu et de Noirmoutier ont donc soumis cette modification à l’approbation du Ministère de la Transition écologique et solidaire. Ce dernier a confirmé son accord, après avis de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) pour utiliser la technologie D8 de Siemens.

 

Siemens Gamesa Renewable Energy a également réaffirmé les engagements industriels pris par sa filiale Adwen : les usines de pales et de nacelles, pour lesquelles les demandes de permis ont été déposées par Adwen le 21 mars 2017, seront implantées au Havre et entraîneront la création de 750 emplois directs. Le recours au tissu industriel local par le consortium et son fournisseur de turbines permettra la mobilisation de 750 emplois supplémentaires.

 

Depuis l’attribution du projet, les sociétés Eoliennes en Mer Dieppe - Le Tréport et Eoliennes en Mer Iles d'Yeu et de Noirmoutier se consacrent au développement des 2 parcs éoliens en mer qui auront une puissance de 496 MW chacun.

La mise en service est prévue en 2021. Les sociétés Eoliennes en Mer Dieppe - Le Tréport et Eoliennes en Mer Iles d'Yeu et de Noirmoutier ont déposé en mai dernier les dossiers de demandes d’autorisation auprès des services de l’Etat, conformément au calendrier prévu par le cahier des charges de l’appel d’offres.

ENGIE, EDP Renewables et la Caisse des Dépôts sont engagés pour la réussite de ce projet de territoire et portent, à travers lui, une ambition commune visant à consolider l’émergence de la filière française de l’éolien en mer.

 

 

Téléchargez gratuitement notre application iPhone / iPad des actualités de construction. Inscrivez-vous à notreFREEnewsletter ou inscrivez-vous à notreflux RSS pour une mise à jour régulière des dernières Actualités de Construction, Actualités des Equipements & Actualités des Contrats. The Construction Index procure aussi les dernières Tendances de Construction, Données du Marché de Construction.

cet article a été publié le 14 juin 2018 (Dernière mise à jour le 14 juin 2018).

Plus de Chaînes d’Actualités