Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur LinkedIn Suivez nous sur Instagram
Construction (Quotidien)
Equipements (Hebdomadaire)

Construction News

Lun. Octobre 22 2018

Related Information

Actualités » France » L’Open Data, une révolution numérique et sociétale » publiés 16 mai 2018

L’Open Data, une révolution numérique et sociétale

L’Open Data, que l’on traduit littéralement par « donnée ouverte » est une pratique mise en avant par l’administration, les politiques et les entreprises, dans une démarche de transparence et d’implication des citoyens mais aussi d’innovation. Focus sur une ambition qui vise à révolutionner notre façon de voir et de construire la société.

 

Open Data, Open Science, Open Innovation, Open Knowledge… Tous ces mouvements sont associés à une même philosophie : l’ouverture et le partage des données, des informations et du savoir au plus grand nombre.

 

 

 

L’Open Data, d’abord un contenu technique

 

Qui dit donnée ouverte, dit donnée numérique. En effet, l’Open Data est avant tout une donnée publiée sur internet, librement accessible et exploitable par tous, y compris à des fins commerciales, sans restriction technique, juridique ou financière.

Pour être accessibles à tous, ces données doivent être disponibles dans un format couramment lisible, qui permette l’extraction et la réutilisation des contenus : exit les formats pdf que l’on peut seulement lire, ou les formats qui nécessitent l’utilisation d’un logiciel payant.

 

Ces données peuvent être produites dans tous les domaines - environnement, transport, urbanisme, géographie, sociologie, sciences, etc. - et par de nombreux acteurs : collectivités territoriales, administrations, entreprises, associations mais aussi citoyens.

 

Mais « produire de la data n’est pas une fin en soi, prévient Cécile Le Guen, consultante en Open Data chez Datactivist. Ce qui est important, c’est l’utilisation qu’on en fait. En effet, quand on parle de data, on parle bien de donnée brute et pas d’information. L’information va émerger de la lecture qu’on fait de la data. Par exemple, dans le domaine énergétique, produire des données sur la consommation de chaque ménage peut permettre d’améliorer les politiques publiques, mais aussi les infrastructures.»

 

 

 

 

Ouverture des données et citoyenneté, une philosophie

 

Le mouvement de l’Open Data nait d’une volonté citoyenne : faire de l’information (administrative, politique, économique mais aussi culturelle ou scientifique) un bien commun dont la diffusion est d’intérêt public. « C’est un principe de base que l’on retrouve dans l’article 15 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, précise Cécile Le Guen. La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration. »

 

En pratique, la libéralisation de l’accès aux documents administratifs émerge en 1966 aux Etats-Unis, avec le Freedom of Information Act. La même chose est également mise en place en France en 1978. Mais c’est avec l’OPEN Gouvernment Act de Barack Obama en 2008, en parallèle de la révolution numérique et du web 2.0, que l’ouverture des données s’accélère. D’un côté, de nouvelles possibilités techniques de production et de diffusion s’offrent aux producteurs de données. De l’autre, « chaque pays commence à mettre en place une base législative pour ouvrir ses données et s’engager à les diffuser ».

 

En France par exemple, la loi pour une République numérique voit le jour en 2016, renforçant le processus d’ouverture amorcé en 2011 avec la création du portail de données publiques ouvertes data.gouv.fr.

 

 

 

 

 

L’ambition de la transparence …

 

L’Open Data apparaît ainsi comme un outil indispensable à la transparence de l’action publique : le mouvement vise à fournir plus d’informations sur l’utilisation de l’argent public. Les citoyens, mieux informés, disposent ainsi d’une plus grande force d’action et d’implication dans la sphère publique et dans le processus démocratique. Exemples probants de ce type d’initiative : les sites Votewatch et NosDéputés, qui mettent en évidence l’activité des parlementaires européens et français grâce à l’Open Data.

 

Dans le monde de la recherche, les données d’expérimentation en libre accès peuvent permettre un meilleur contrôle des pairs pour lutter contre la fraude. Les résultats de recherche ouverts, ce qu’on appelle l’« Open Science Data », peuvent aussi servir de base pour d’autres études à travers le monde, encourageant ainsi une recherche collaborative et transdisciplinaire.

 

Au niveau des entreprises, la transparence est également au cœur des problématiques Open Data, de même que l’efficacité et l’innovation. « En produisant des données ouvertes, les entreprises montrent elles aussi qu’elles sont capable de se remettre en question et de se structurer en interne pour produire des données de qualité, utiles à la société, ajoute Cécile Le Guen. Elles s’inscrivent dans un domaine d’expertise et prouvent qu’elles sont capables d’innover. »

 

 

 

 

 

… et de l’innovation

 

Le partage de données offre un immense potentiel en termes de compréhension de monde, de découverte et surtout d’innovation. En ouvrant des données au grand public, une entreprise ou une collectivité encourage le développement de nouveaux services, profitables au citoyen et générateurs de valeurs.

 

Disposer de données ouvertes, c’est en effet permettre la création d’applications répondant à des besoins du quotidien. Par exemple, en fournissant des données sur la circulation de ses bus, une entreprise de transport donne la matière nécessaire au développement d’une application permettant aux voyageurs d’optimiser leurs trajets en fonction du trafic en temps réel. C’est le cas de l’application Citymapper, active notamment à Londres, Berlin, Tokyo, Paris et New York.

 

Produire de l’Open Data s’inscrit donc dans un processus de co-construction de l’information et de la connaissance, entre les producteurs et les utilisateurs de données. « Cela signifie s’engager avec des chercheurs, des starts-ups, des journalistes, des experts, pour trouver des solutions, créer de l’innovation et à terme des emplois. »

Téléchargez gratuitement notre application iPhone / iPad des actualités de construction. Inscrivez-vous à notreFREEnewsletter ou inscrivez-vous à notreflux RSS pour une mise à jour régulière des dernières Actualités de Construction, Actualités des Equipements & Actualités des Contrats. The Construction Index procure aussi les dernières Tendances de Construction, Données du Marché de Construction.

cet article a été publié le 16 mai 2018 (Dernière mise à jour le 16 mai 2018).

Plus de Chaînes d’Actualités