Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur LinkedIn Suivez nous sur Instagram
Construction (Quotidien)
Equipements (Hebdomadaire)

Construction News

Dim. Juillet 22 2018

Related Information

Actualités » France » De l’art dans les gares : architectes et artistes avancent en tandem » publiés 28 mai 2018

De l’art dans les gares : architectes et artistes avancent en tandem

Chacune des gares du Grand Paris Express accueillera une œuvre d’art pérenne, élaborée selon le même principe : associer un artiste et un architecte. L’objectif est ambitieux car il s’agit de faire dialoguer deux univers. Nous nous sommes immiscés lors d’une première rencontre entre ces deux professionnels en vue de former le tandem de la gare Saint-Maur - Créteil.

 

Rue des Petites-Ecuries, Paris 10e. C’est ici,  à l’agence ANMA, qu’est conçue la gare Saint-Maur – Créteil, la plus profonde du Grand Paris Express. Cyril Trétout en est l’architecte. Ce 23 octobre, il rencontre une artiste, Susanna Fritscher, pour travailler sur la gare. Que ce soit Hector Guimard, qui a conçu les bouches de métro parisiennes, les ornements et lustres à Moscou ou les voûtes peintes à Stockholm, la réflexion artistique est pleinement intégrée lors de la construction d’un métro et participe pleinement à la personnalité de ces villes aux yeux de leurs habitants et des visiteurs du monde entier.

 

Le Grand Paris Express porte évidemment cette ambition. Mais à une autre échelle. Ses 68 gares conçues par 37 agences d’architecture vont permettre de dynamiser et d’exposer la créativité française et internationale.  Un fonds de dotation a été spécialement mis en place afin de recueillir les dons issus du mécénat privé pour alimenter ces créations artistiques. José-Manuel Gonçalvès, directeur artistique et culturel du Grand Paris Express, organise très en amont la rencontre entre l’architecte et l’artiste, avant même que les plans de la gare ne soient finalisés, afin que les œuvres soient demain intégrées à l’architecture. Pour chaque gare, les deux professionnels, identifiés pour la cohérence de leurs univers, avancent ensemble. En tandem.

 

 

 

 

 

Des escaliers comme potentiel lieu d’exposition

 

« Je suis architecte, pas artiste », prévient Cyril Trétout. L’artiste, c’est Susanna Fritscher, une Autrichienne vivant à Montreuil. Surnommée la « Dame Blanche » pour son emploi parcimonieux de la couleur, elle dispose d’une palette faite de lumière et non de pigments. Elle a à son actif la conception d’œuvres intégrées à des infrastructures dans l’espace public, comme à l’aéroport de Vienne (2006 – 2012).

 

 

 

 

 

 

 

L’architecte lui présente sa démarche. À l’aide de photos aériennes, il décrit l’environnement socio-économique et culturel des villes desservies par cette nouvelle gare. Il désigne les centralités de cette urbanité dans laquelle la gare s’inscrira. Puis, comme s’il prenait l’artiste par la main, il la mène dans les lieux, même s’ils demeurent encore virtuels. « On a pensé cette gare comme un kiosque, l’intensité urbaine pénétrant dans son hall. Puis, le calme reprend le dessus au fur et à mesure que l’on descend vers les quais ». L’architecte lui fait part de toute la sensualité qu’il souhaite conférer à cet espace de vie, que ce soit par le son, la lumière ou les matériaux.

 

 

 

 

 

Pas moins de onze ascenseurs permettent d’accéder aux quais, épargnant les escaliers de l’essentiel du flux de voyageurs. Libérés de la foule, les escaliers peuvent, dès lors, faire office de lieu d’exposition artistique. Traversant la gare des quais jusqu’à la surface, ils dessinent une formidable spirale. « C’est beau, mais il manque quelque chose. Les gens vont s’en lasser au bout de quelques années », reconnaît Cyril Trétout. D’où l’intérêt d’y faire intervenir un artiste. « Je rêve que des touristes japonais viennent non pas seulement pour voir les bords de Marne mais aussi cette gare qui les y mène », s’enthousiasme l’architecte.

 

L’artiste Susanna Fritscher écoute attentivement. Elle s’approprie l’espace. Elle interroge pour maîtriser les contraintes techniques. Et elle s’interroge pour s’assurer que son intervention « fasse sens ». Ils prennent rendez-vous pour se revoir. Tous deux chemineront ensemble pour former ce tandem qui transformera la gare en œuvre d’art.

 

Sur la ligne 15 Sud, tous les tandems sont déjà formés. Reste à patienter jusqu’au printemps 2018 pour pouvoir contempler les premières esquisses.

Téléchargez gratuitement notre application iPhone / iPad des actualités de construction. Inscrivez-vous à notreFREEnewsletter ou inscrivez-vous à notreflux RSS pour une mise à jour régulière des dernières Actualités de Construction, Actualités des Equipements & Actualités des Contrats. The Construction Index procure aussi les dernières Tendances de Construction, Données du Marché de Construction.

cet article a été publié le 28 mai 2018 (Dernière mise à jour le 28 mai 2018).

Plus de Chaînes d’Actualités