Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur LinkedIn Suivez nous sur Instagram
Construction (Quotidien)
Equipements (Hebdomadaire)

Construction News

Mer. Janvier 17 2018

Related Information
Related Information

Actualités » France » Le Cerema, l’Ineris et la Société du Grand Paris partenaires autour du gypse » publiés 12 janv. 2018

Le Cerema, l’Ineris et la Société du Grand Paris partenaires autour du gypse

La société du Grand Paris, le Cerema et l’INERIS ont signé une convention de partenariat de recherche sur l’analyse des phénomènes géologiques liés au gypse.

Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris, Bernard Larrouturou, directeur général du Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) et Raymond Cointe, directeur général de l’INERIS (Institut national de l’environnement industriel et des risques), ont signé une convention de partenariat de recherche relative à l’analyse des phénomènes géologiques liés au gypse en Île-de-France. Ce partenariat vise à améliorer la compréhension de ces mécanismes naturels complexes pour prévenir les phénomènes de dissolutions du gypse et adapter les travaux du Grand Paris Express en conséquence dans les zones concernées.

 

La Société du Grand Paris s’associe avec ces acteurs majeurs de l’aménagement durable du territoire et de la maîtrise des risques pour faire évoluer les connaissances sur cet aléa géologique qui affecte en particulier le quart Nord-Est de la Métropole du Grand Paris.

Ce programme de recherche, conclu pour une durée de quatre ans, s’appuiera notamment sur les études de conception du Grand Paris Express et sur les collaborations antérieures entre l’INERIS et le Cerema. Leur coopération de près de 20 ans, notamment dans le domaine des cavités souterraines, a récemment été formalisée au sein d’une convention de partenariat.

 

Pour Philippe Yvin, « en plus de son intérêt évident pour les travaux du Grand Paris Express, cette convention permettra de faire avancer la recherche sur ce phénomène géologique et d’en faire bénéficier les pouvoirs publics, les collectivités ainsi que les industriels concernés par ces secteurs sensibles« .

 

Les travaux de recherche porteront notamment sur :

·        la synthèse des données produites par les études de conception du Grand Paris Express afin d’identifier les contextes géologiques dans lesquelles des formations gypseuses pourraient être rencontrées ;

·        l’amélioration de la connaissance des mécanismes de dissolution à partir d’approches expérimentales in situ et en laboratoire, ainsi qu’à partir de travaux de modélisation ; l’ensemble de ces approches faisant appel aux disciplines scientifiques hydrodynamique, hydrogéochimie et géomécanique ;

·        l’étude des effets des traitements et renforcements du sous-sol sur les processus de dissolution préexistants.

MPU

Téléchargez gratuitement notre application iPhone / iPad des actualités de construction. Inscrivez-vous à notreFREEnewsletter ou inscrivez-vous à notreflux RSS pour une mise à jour régulière des dernières Actualités de Construction, Actualités des Equipements, Actualités des Contrats & Actualités des Fournisseurs. The Construction Index procure aussi les dernières Tendances de Construction, Données du Marché de Construction.

cet article a été publié le 12 janv. 2018 (Dernière mise à jour le 12 janv. 2018).

Plus de Chaînes d’Actualités